JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME

Chez Beretta Farms, nous sommes fiers de tous les membres de notre personnel.En ce jour de célébration de la femme, nous mettons en vedetteles « conductrices de notre troupeau ». C’est avec plaisir que nous vous faisons part de ce qu’elles ont appris sur l’importance de faire preuve de leadershipet d’agir comme mentores au sein de l’entreprise.

Gael Mourant
Chef de la direction financière

Qu’avez-vous appris sur le leadership et le mentorat?

Pendant ma carrière, j’ai appris qu’il y avaitplusieurs façons de diriger et qu’il fallait savoir adapter son style de leadership aux différentes situations. Cependant, l’aspect fondamental de tout leadershipefficace est le contact humain entretenu avec les personnes qui poursuivent des objectifs particuliers et souhaitent participer à la réalisation de projets. Cette partie du leadership qui aide les gens à se connaître et à se sentir utiles estaussiinclus dans le mentorat. Le leadership et le mentorat sont étroitement liés. Lepremiersert d’exemple en matière de poursuite de l’excellence, de travail acharné et d’établissement de normesintelligibles et réalisables. Quant ausecond, il aide les autres à comprendre l’art du possible, à trouver ce qu’il y a de meilleur en eux et à atteindre des objectifs qui dépassent leurs attentes, ce qui permet aussi aux organisations de réussir.

Comment êtes-vous arrivée là où vous en êtes aujourd’hui? Quelqu’un ou quelque chose vous a-t-il aidéeàréussir?

VVers la fin de ma vingtaine, j’ai eu la chance d’être encadrée par quelqu’un qui m’a offert une possibilité incroyable, bien plus grande et bien plus compliquée que je m’imaginais pouvoir accomplir. Ne sachant quelles connaissances me manquaient, mais croyant en moi-même, j’ai accepté la possibilité d’avoir à affronter des situations gênantes. Ainsi, j’ai acquis une expérience enrichissante qui m’aurait autrement pris plusieurs années à accumuler.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes qui veulent réussir dans le marché du travail?

Croyez en vous et en ce que vous pouvez faire. Relevez les défis.Ne vous limitez pas. Faites preuve de bonté. Travaillez fort et étanchez votre soif de connaissances. Apprenez quelque chose de nouveau, tous les jours.

Racontez-nous un fait amusant quela plupart des gens ne connaissent pas sur vous. (anecdote)

Dès qu’il est question de sports, je deviens très superstitieuse : je joue toujours au golf avec deux tees dans ma poche droite et mon marque-balle chanceux.

Ashlee Ricci Directrice principale des opérations

Qu’avez-vous appris sur le leadership et le mentorat?
L’avantaged’être leader et mentor, c’est de comprendre que chacune des personnes de votre équipe est unique. Qu’elle soit optimiste ou pessimiste, ou encore qu’elle se maîtrise ou non en situation de crise, chaque jour est différent. Ce qui compte,c’est de faire ramer tout le monde dans la même direction. Dans cesmoments-là, trouver le bon équilibre entre accepter les différences et les mettre au défi afin defavoriser l’épanouissement peut s’avérer très valorisant, non seulement pour les personnes et l’organisation, mais aussi pour nous les leaders. Un membre de votre équipequi vous encourage à élargir vos horizons et à croître, ça n’a pas d’égal!Nous en avons tous besoin et vous ne savez jamais d’où proviendra la prochaine leçon.

Comment êtes-vous arrivéelà où vous en êtes aujourd’hui? Quelqu’un ou quelque chose vous a-t-il aidée à réussir?
Par mon sens de l’éthique du travail et ma passion pour mon emploi. Ceux qui me connaissent seraient tout à fait d’accord : j’adore mon poste et je travaille très fort. Je suis au service de Beretta Farmsdepuis près de 11 ans et c’est toujours aussi passionnant. J’ai eu la chance ici d’avoir des mentors incroyables qui continuent de m’inspirer et de susciter ma confiance.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes qui veulent réussir en milieu de travail?
Je crois fermement qu’une éthique de travail rigoureuse, une attitude positive, la volonté d’apprendre et une bonne dose de conscience de soi permettent de surmonter les difficultés.

Racontez-nous un fait amusant que la plupart des gens ne connaissent pas sur vous. (anecdote)
Cette année, j’ai décidé d’être plus téméraire et de poursuivre des activités qui me donnent la chair de poule.Vaincreune peur, c’est incroyablement intense. Dépasser ce qui vous effrayait auparavant peut complètement changer votre état d’esprit. C’est pour ça quej’apprends à faire du ski et à monter à cheval.
Pour moi, obsédée du contrôle, lâcher prise et avoir confiance en moi(en dévalant une toute petite pente) ou établir une relation de confiance avec votre partenaire équin fut toute une expérience!
Faire monter l’adrénaline dans votre vie, ça vaut la peine!

Cynthia Beretta
Cofondatrice de Beretta Farms

Qu’avez-vous appris sur leleadership et le mentorat?
Dans le cadre des affaires, le leadership est un des rôles les plus importants que j’ai jamais joués dans ma vie. Mon père et ma mère étaient mes modèles. Ils ont toujours fait face aux problèmes, sans jamais regarder en arrière. Depuis leur immigration de l’Italie au Canada à un très jeune âge, ils ont relevé bien des défis dans leur vie : apprendre une langue étrangère, se marier et élever quatre enfants. Ils ont lancé quelques commerces qui ont parfois connu du succès, et parfois pas. Ils étaient sans cesse positifs, forts, vigilants et engagés l’un envers l’autre; je pense à eux à maintes reprises quand je dois surmonter des obstacles ou profiter d’une circonstance favorable. Les affaires prennent souventuntournant inattendu; votreréaction, bonne ou mauvaise, a toujours des conséquences. Vous ferez des erreurs, mais vous devrez en tirer des leçonsafin de ne pas les répéter.

Comment êtes-vous arrivée làoù vous en êtes aujourd’hui? Quelqu’un ou quelque chose vous a-t-il aidée à réussir?
Ma mère disait toujours « Dieu traverse les océans et grimpe les montagnes pour réunir deux personnes ». Je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui sans mon conjoint Michael. Nous avons entamé ce parcours il y a 25 ans et je n’y changerais rien. Quand nous avons acheté notre première ferme, je n’aurais jamais deviné où l’aventure allait nous mener. C’était de la folie pure et un rêve qui nous a permis de surmonter les difficultés rencontrées. Nos trois enfants, Thomas, Lieschenet Marcus ont grandi dans un milieu agricole, une existence qui n’est pas toujours facile ou agréable. Ils ont été témoins du vrai cercle de vie. Je crois qu’apporter sa contribution à un avenir meilleur est important pour notre planète, nos enfants et, un jour je l’espère, nos petits-enfants. L’agriculture biologique n’est pas simple. Emprunter le chemin moins souvent parcouru a fait une énorme différence pour nous.

Êtes-vous d’avis que les femmes se sentent intimidées en affaires, particulièrement dans une industrie dominée par les hommes comme l’agriculture et l’élevage?
L’éducation que mes parents m’ont inculquée signale qu’à force de travail acharné et d’un peu de chance, je pourrais voir tous mes espoirs se réaliser. La plupart des commerces se caractérisent par une prédominance masculine, peu importe l’industrie. Les femmes doivent travailler fort pour franchir les barrières invisibles et s’adapter aux circonstances du milieu. Apprendre à pratiquer l’agriculture ensemble, hommes et femmes, est ce qui fera croître cette industrie dans les prochaines décennies. Il faut éduquer les jeunes femmes à penser de façon indépendante et à croire qu’elles peuvent tout accomplir, quelle que soit l’industrie.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes qui veulent réussir en milieu de travail?
S’engager dans la grandeur des autres. Nous pouvons tellement apprendre en écoutant les personnes qui nous entourent. Écouter et apprendre. Le plus vous écoutez, et je ne parle pas d’entendre, le plus vous apprenez.

Racontez-nous un fait amusant que la plupart des gens ne connaissent pas sur vous. (anecdote)
Mon assaisonnement préféré pour ailes de poulet est la sauce chili douce!