LES BONNES HABITUDES D’UN JARDINIER

La meilleure façon de célébrer le mois de la Terre est de cultiver son jardin afin qu’il soit prêt pour la prochaine saison. Le jardinage m’a toujours tenu à cœur. Enfant, je regardais ma mère travailler le sol pendant des heures sous le soleil plombant. L’importance qu’elle portait à ce que je croyais n’être que de la « terre » m’a toujours épatée. Un jour, elle m’a invitée à jardiner avec elle : elle m’a appris que le sol et le soleil collaborent pour produire les jolies fleurs et les légumes savoureux qui poussent pendant les mois d’été.

Comme de fait, un de mes souvenirs de jardinage les plus inoubliables a pris racine dans la cuisine. Pendant que ma mère préparait le souper, elle a transporté l’eau de cuisson des légumes au jardin. Intriguée, je l’ai suivie. Elle s’en est servie pour arroser ses plantes en me disant : « les plantesont besoin, elles aussi, de soupe aux légumes ». Les fins de semaine, ma mère se levait tôt vers 6 h 30 pour s’occuper de son précieux jardin. Elle passait des heures à désherber, à arroser et à planter. Comme la plupart des choses dans la vie, son dur labeur en a valu la peine.

Voici quelques trucs que ma mère m’a appris. Je les partage avec vous dans l’espoir que vous aurez le plaisir d’acquérir de bonnes habitudes de jardinage..

• J’ai commencé par cultiver mes propres herbes. En tant qu’Italienne, les herbes fraîches sont essentielles à la plupart de mes recettes traditionnelles. Si vous arrivez à garder une plante d’intérieur en vie, vous pourrezfacilement entretenir un jardin d’herbes..

• Basilic : Pincer les bourgeons de fleur dès leur éclosion pour conserver la saveur de la plante. N’enlever que quelques feuilles de chaque tige à la fois.

• Persil : Cultiver cette herbe exige beaucoup de patience. Ne couper que les tiges extérieuresprès du niveau du sol pour encourager la croissance.
• Thym : Les graines de thym prennent un certain temps à pousser. Acheter un plant adulte est une excellente solution. Le thym préfère un sol plutôt sec, ce qui en facilite l’entretien. Couper les bouts de tiges, au besoin.

• Menthe : La menthe est une plante invasive. On recommande de la faire pousser dans un pot. Pincer les branches, au besoin.

• Si vous avez peu d’espace, cultivez vos herbes en pot. N’oubliez pas que, sans votre aide, elles ne survivrontpas :vous devez les arroser et les nourrir régulièrement.

• Pour attirer des insectes et des oiseaux dans votre jardin, plantez du lierre. Cette plante fournit du nectar aux insectes et des baies aux oiseaux. Le lierre sert aussi de refuge aux oiseaux (carouges et merles).

• Et que dire du fameux « suisse » (tamia rayé). Joli comme tout, c’est une peste dans le jardin. Pour le tenir à l’écart, répandre des poils de chien ou de chat autour de votre jardin.

• Le cheveu humain est pure protéine pour le réseau de racines de votre jardin. Je dispersedes bouts de cheveux, extraits des brosses, autour des racines. Vos plantes vous en seront reconnaissantes.

• Pour éviter que vous ayez à arracher les mauvaises herbes à en perdre le souffle, vous devez entretenir votre gazon de façon appropriée en le tondant régulièrement et en vous assurant que le sol est bien fertilisé.

• La pourriture apicale est un problème commun durant la croissance des concombres, courges, poivrons et tomates. Cela est dû à un manque de calcium, causé par une quantité insuffisante de calcium dans le sol, un arrosage irrégulier qui influe sur la façon dont les plantes absorbent le calcium ou par une pluie abondante qui dissout le calcium du sol. Pour la prévenir, il faut veiller à bien répartir le paillis et arroser régulièrement les plantes afin de mieux gérer l’humidité indésirable.

• La plupart des fruits et des légumes exigent environ 6 heures de plein soleil. On recommande de les planter là où ils recevront le plus de soleil possible.

• Faire un tas de compost est une des tâches les plus faciles à entreprendre et à poursuivre. N’y ajoutez pas de viandes, de plantes toxiques, ni de produits gras ou huileux. Plusieurs déchets se prêtent bien au compostage : feuilles, coupures de gazon, journaux, coquilles d’œuf, moutures de café, feuilles de thé et débris végétaux

Mon plus grand secret de jardinage est le suivant : on ne réussit jamais la première fois, la deuxième non plus. Un jardin n’est jamais parfait, il s’améliore après un certain nombre d’essais et d’erreurs. Aménager un espace vert, cultiver des plantes et améliorer sa récolte, c’est la joie du jardinage.